lundi 18 janvier 2016

"polars de janvier, héros dans le merdier"


Ce pourrait être le nouveau dicton de janvier : "polars de janvier, héros dans le merdier". Pourquoi pas ?

Pour bien démarrer ce début d'année, j'avais décidé de lire quelques suspens dont l'histoire semblait sortir du lot et faire preuve d'originalité. J'ai emprunté ces livres à ma bibliothèque, des "nouveautés" de 2015. Et il s'avère que si moi je démarre plutôt bien l'année en matière de lecture, les personnages ne rencontrent que des difficultés !

D'abord il y a l'histoire d'une "pseudo-voyante" à la recherche de personnes disparues, puis celle d'un flic du FBI suspendu mais qui doit enquêter quand même, et enfin un homme qui raconte son adolescence et son obsession pour sa jeune voisine d'en face.

Tous ces héros avaient un point commun et cela m'a sauté aux yeux à la lecture du second roman :  dans chacun de ces livres le personnage principal se trouve dans un sacré merdier, pris dans des événements qu'il n'a pas voulus, et ma lecture s'en est trouvée plus distrayante ! Du coup j'ai décidé de chroniquer non pas un roman comme je le fais d'habitude, mais je vous en propose plusieurs, comme un "comparatif". Et je suis contente de les avoir lus dans cet ordre là, et d'avoir terminé par celui pour lequel j'ai eu un coup de coeur (c'est un premier roman :-)) :

1- La pseudo-voyante dans "celle qui en savait trop" se retrouve bien malgré elle à "prédire" ce qu'elle voit à un client, en l'occurence des faits vrais, des visions réelles... Et cela lui jouera un sale tour...

2- Le flic de "un si beau soleil pour mourir" va jusqu'à s'interroger : page 281 " Putain... Si ce n'était pas à moi que tout ce merdier arrive, je n'y croirais pas." Suspendu par son chef, il enquête pour quelqu'un sur un tueur en série "le tueur à la lune de miel" qui dégomme des jeunes mariés, tout en se retrouvant dans la ligne de mire d'un second tueur en série. Peu commun comme histoire...






Enfin le narrateur de "Soleil brisé" nous raconte son adolescence en Louisiane, constituée de fantasmes pour sa voisine qu'il espionne, nous raconte ses désillusions "Que la vie est faite, inexorablement, de ce qu'on ne peut pas changer" (page 169), cet adolescent est en fait pris dans un "bordel" plutôt personnel, sentimental, existentiel... Il voue une vraie passion pour Lindy qui l'ignore, et un jour elle est violée. Il se retrouve aussi accusé comme les autres garçons du quartier et l'on ne sait au moment des faits qui est le coupable...

***
Mon avis :

Celle qui en savait trop : 3*
Je ne voulais pas lui attribuer 2* sur 5 pour ne pas être trop sévère. Le roman est gentil mais je trouve exagéré d'indiquer en 4ème de couv' que l'humour se mêle à l'angoisse et d'employer le terme de "frissons". Il y a en effet un côté détendu et l'histoire est bien, heureusement le personnage attachant de Keisha mère célibataire débrouillarde sauve le roman, mais je n'ai ressenti ni frissons ni angoisse. Une bonne distraction cependant.


Un si beau soleil pour mourir : 4*
Ce livre était beaucoup mieux, pour son rythme plus soutenu, un vrai "page-turner" qui rappelle évidemment les films policiers et dont on veut savoir la fin, et surtout si le héros va s'en sortir à force d'être malmené... , il y a pas mal de rebondissements et l'humour est bien présent dans les dialogues ou les pensées du flic. Il se lit très vite. Très bonne distraction.

Soleil brisé : 5*
Mon préféré des 3 assurément. 
Pour un premier roman j'ai trouvé l'écriture très soigné, même si les faits relatent la vie d'un adolescent c'est un narrateur adulte qui raconte. J'ai bien aimé d'ailleurs que le narrateur, dont on ne connait pas le nom, s'adresse à nous plusieurs fois, veuille se confesser et nous "confier cette histoire". On entre bien dans le sujet et on se projette complètement dans son quartier de Bâton-Rouge.. Et on s'interroge : qui a fait du mal à Lindy ? Lui ? un autre ?


~~~~~~~~~~~~

Les présentations des éditeurs : 


Présentation de l'éditeur

 Le nouveau roman du créateur de frissons ! 
Prise au piège de ses prédictions, une fausse médium se retrouve sur le chemin d'un vrai tueur. Dons de voyance, machination et rebondissement en cascade, un thriller savoureux, drôle et meurtrier digne des meilleurs Tarantino.

Pour arrondir ses fins de mois, Keisha Ceylon a eu LA bonne idée : troquer ses balais de femme de ménage contre une boule de cristal.

​ Entre thème astral et marc de café, elle s'est fait une spécialité : faits divers et disparitions. Cinq mille dollars contre l'espoir de retrouver un être cher : certaines familles sont prêtes à tout.

Et justement, Wendell Garfield est sans nouvelles de sa femme Ellie, volatilisée à la sortie du supermarché une semaine plus tôt. Aucun indice, la police piétine. La presse est en émoi. Wendell et sa fille sont affolés : l'heure est idéale pour l'arnaqueuse qui se prépare à livrer sa plus belle, sa plus troublante, sa plus dangereuse vision...

Car, sans le savoir, la fausse voyante vient de frôler de très près une vérité meurtrière.

Et de réveiller les instincts d'un tueur en liberté... 

Quand l'humour se mêle à l'angoisse : le nouveau coup d'effroi du créateur de frissons. 

Biographie de l'auteur

Américain d'origine, Linwood Barclay vit à Toronto, au Canada, avec son épouse et leurs deux enfants. Après le succès de Cette nuit-là (2009), Les Voisins d'à côté (2010) couronné au Canada par le Arthur Ellis Award, Ne la quitte pas des yeux (2011), Crains le pire (2012), Contre toute attente (2013) et Fenêtre sur crime (2014), Celle qui en savait tropest son septième roman à paraître chez Belfond. Il est aussi l'auteur de Mauvais pas (2012), Mauvais garçons (2013) et Mauvaise compagnie (2014), trois premiers opus de la série mettant en scène les irrésistibles aventures de Zack Walker. En tête des ventes en Angleterre mais aussi en Allemagne, traduit dans une dizaine de langues, Linwood Barclay s'affirme comme un auteur majeur de la littérature policière. Tous ses romans sont repris chez J'ai Lu.



****


Présentation de l'éditeur

Ethan et Abby, mariés depuis peu, passent leur lune de miel sur une île enchanteresse des Caraïbes. Eaux turquoises le matin, champagne le soir… Mais le rêve prend fin, brutalement. Le couple est tué dans le sauna de leur suite de luxe.

Peu de temps après, deux amoureux convolant à Rome sont assassinés. Qui peut bien s’en prendre à des couples mariés depuis peu ?

L’ex-agent du FBI John O’Hara se voit confier  l’enquête tandis que l’agent spécial Sarah Brubaker traque de son côté un autre serial killer, dont les victimes ont un étonnant point commun : elles portent toutes le même nom : John O’Hara !

Des lors, les routes de John et de Sarah vont se croiser. Il leur faudra, pour arrêter les deux criminels, unir leurs efforts. Et plus si affinités…
 

Biographie de l'auteur

Avec plus de 350 millions de livres vendus, James Patterson, né en 1947, est l'auteur de thrillers le plus lu au monde. En 2014, toutes ses nouveautés ont figuré aux premières places des listes des best-sellers du New York Times. Parmi ses romans récents publiés à l'Archipel : Le sang de mon ennemi et Lune pourpre (2015).

***





Présentation de l'éditeur

À Bâton-Rouge, en Louisiane, la vie est paisible en cet été 1989. Le lycée est fini et le narrateur, quatorze ans, va enfin passer ses journées à observer Lindy Simpson, sa jolie voisine d'en face – d'un an son aînée – à qui il voue une passion obsessionnelle depuis son enfance. Sa vue imprenable sur la fenêtre de la chambre de Lindy lui permet d'épier tous ses faits et gestes.

Jusqu'à ce soir terrible où tout bascule. Lindy est victime d'une agression brutale en rentrant chez elle. Elle ne reconnaît pas son violeur et la police interroge quelques suspects, dont le narrateur, mais ne trouvera jamais le coupable.

Par qui Lindy a-t-elle été agressée dans ce quartier familial si paisible ? Pourquoi, soudain, certains des habitants semblent-ils avoir des choses à cacher ? Et pourquoi le narrateur, trente ans plus tard, raconte-t-il cette histoire avec un sentiment de culpabilité ?

" Prenez le temps de savourer ce fabuleux roman qui ravive les émotions de l'enfance. (...) Une réussite de la première à la dernière page. "

Kathryn Stockett, auteur du best-seller La Couleur des sentiments



Biographie de l'auteur

~~MILTON O'NEAL WALSH est né à Bâton-Rouge en Louisiane. Ses nouvelles ont été publiées dans The New York Times et dans plusieurs anthologies (Best New American Voices, Bar Stories, Best of the Net). Il vit aujourd'hui à La Nouvelle-Orléans où il dirige l'atelier d'écriture de l'Université de La Nouvelle-Orléans ainsi que The YorkshopWritersConference à Oxford. Soleil brisé est son premier roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire