mardi 31 mai 2016

Lu et approuvé : Alexandre Grothendieck de Philippe Douroux

"Alexandre Grothendieck
Sur les traces du dernier génie
des mathématiques"
de Philippe Douroux
(Janvier 2016 - Allary Éditions)

Je remercie les Éditions Allary et Babelio.com


Mon avis : un livre original et intelligent
⭐⭐⭐⭐



Voilà un livre que j'ai vraiment bien aimé.

Je n'aime pas trop, en temps ordinaire, lire des biographies ou des livres qui se proclament en tant que tels, car ce type d'ouvrage finit souvent par pêcher par excès. J'entrais donc dans cette lecture avec réserve. "Alexandre Grothendieck" ? Qui le connaît ? Pas moi. J'avais entendu parler de ce livre et du personnage lors de l'interview sympathique de son auteur au Petit Journal (vidéo ici) et ma curiosité avait été titillée. 

Et c'est une belle découverte : vous apprendrez réellement quelque chose sur ce personnage atypique, à la vie romanesque. Véritable génie des maths, il a permis de développer Internet, d'ouvrir des liens hypertextes, les mails. Sans son travail je ne pourrais peut-être pas écrire cette chronique. Il est difficile d'expliquer ce qu'il a cherché et découvert car ces trouvailles ne sont pas accessibles au commun des mortels, mais sachez qu'il a réussi à trouver un lien entre les maths, les dimensions, les volumes et l'espace, réunir la géométrie et l'algèbre, "les Motifs"...
Personnage hors norme il a maîtrisé les maths de façon presque auto-didactique et laissé des milliers de feuillets de raisonnements, il faudra à de nombreux mathématiciens sur plusieurs décennies pour tout retranscrire et analyser. Et peut-être découvrir quelque chose d'incroyable ? Il a rédigé un ouvrage "Récoltes et semailles" et n'hésitait pas à écrire une lettre ouverte à ses étudiants pour leur ouvrir les portes à la recherche : "Quand une curiosité anime une recherche, nous avançons comme portés par des ailes impatientes. [...] L'ardente curiosité seule est créatrice, elle nous porte droit au coeur même de l'inconnu. [...] Quand cette soif est absente, quel sens reste-t-il à notre vie ? Quel sens a un travail où il n'y a ni création ni amour ?".

J'ai beaucoup aimé l'angle d'écriture choisi par le Journaliste Philippe Douroux qui a proposé une approche presque "romanesque" sur ce personnage, nous ne sommes donc pas assommés de dates ou de détails excessifs mais fixés sur le parcours d'un homme hors du commun qui présentait plusieurs facettes, dont celle de l'écologiste radical soucieux du devenir de l'homme. La vie d'Alexandre Grothendieck était assez mystérieuse et le journaliste est parvenu à lever le voile sur quelques aspects de cette vie atypique enfin mise en lumière. C'est aussi en cela que ce livre est intelligent et très plaisant à découvrir.

Alors dans un monde où les biographies (politiques, acteurs, etc) bien souvent inutiles se multiplient ainsi que des auto-biographies surréalistes de jeunes bimbos qui n'ont pas inventé l'eau chaude, je vous conseille vraiment de lire l'histoire instructive de quelqu'un qui mériterait d'être connu et reconnu : 

"Alexandre Grothendieck".

Lu et approuvé ! 

************

Présentation de l'éditeur

Alexandre Grothendieck est considéré par ses pairs comme le dernier grand génie des mathématiques. Ses recherches ont permis, entre autres, le développement d'Internet.

Enfant d'une famille de révolutionnaires d'Europe centrale, il arrive en France en 1939, connaît les camps d'internement et trouve un refuge qui deviendra son royaume : les mathématiques.
À onze ans, il découvre comment calculer la circonférence du cercle. À vingt ans, il bouscule l'École française de mathématiques, l'une des meilleures au monde.
Au début des années 1970, il fuit tous les honneurs et s'oppose à toutes les institutions. Inquiet pour l'équilibre de la planète, il devient l'un des fondateurs de l'écologie radicale.
Puis, en 1991, il s'isole dans un village de l'Ariège, dont le nom restera longtemps un secret bien gardé, et refuse tout contact avec le monde des hommes. Dès lors, il ne parlera plus qu'aux plantes qu'il considérait comme ses seules amies.
Coupé du monde pendant vingt-trois ans, il est mort en 2014, laissant derrière lui des milliers de pages de notes mathématiques où se trouve, peut-être, la clef de l'univers.

Biographie de l'auteur

Philippe Douroux, journaliste à Libération, a passé quatre ans sur les traces du génial ermite. Il a épluché ses archives et débusqué ses derniers secrets.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire