vendredi 15 janvier 2016

Lu et approuvé : "le vide" de Patrick Senécal

Grandiose ! 5*

 

Ce thriller est extraordinaire, vraiment époustouflant. C'est mon coup de coeur de ce début d'année. Il m'est très difficile de trouver des qualificatifs de peur de tomber (non pas dans le vide) mais dans la platitude (et faire un plat, ça fait mal)...

Et je ne peux pas vous en dévoiler l'histoire, ni les personnages, car il ne le faut pas. Il existe des films que l'on conseille à ses amis ou sa famille en disant "allez le voir, trop bien, incroyable..., mais je peux pas vous le raconter !". Et là c'est exactement cela : on le lit, on a envie de le conseiller à la terre entière mais on s'interdit d'en raconter le contenu. Comme si on était privilégié et que l'on veuille préserver les futurs initiés.

Alors je vais tenter de vous expliquer pourquoi ou en quoi ce roman est grandiose :

- ces 730 pages et quelques (c'est du lourd, un beau pavé dans les mains) vous tiennent en haleine jusqu'au bout.
Je ne prononcerai pas le terme américain qui désigne les romans passionnants dont on tourne les pages frénétiquement pour savoir la suite, car ce roman nous vient du Québec, restons donc francophones pour nos amis. Donc vous tournez frénétiquement les pages, comme possédé. Je ne serai pas étonnée qu'il figure parmi "les meilleures ventes".

- la structure originale : les chapitres sont mélangés. Soit on lit le roman chapitre après chapitre et on est maintenu dans un suspens garanti, soit on le lit dans l'ordre numérique des chapitres selon la table des matières en début de livre mais l'effet sera autre. J'ai choisi la 1ere solution : au fil des chapitres mélangés. Il y a une explication au début du livre.
Certains lecteurs le relisent une seconde fois avec la seconde méthode.

- l'histoire. Au début je n'ai pas forcément choisi ce livre pour cette histoire d'émission de télé-réalité "vivre au max" car je ne suis pas du tout adepte de ces programmes. Je me suis toujours demandée ce qui motive les candidats à s'inscrire pour passer dans ce genre d'émission. J'étais intriguée par le vide et son contenu : comment cette histoire serait-elle traitée ? De quoi parle-t-elle vraiment ?
En lisant "le vide" tout s'éclaire et cette histoire s'est révélée bien plus passionnante que je le pensais au début.
Plus qu'un thriller, ce roman nous invite à nous poser des questions comme le ferait un ouvrage philosophique, ou un livre sociologique.
Bluffant.

- Pour Patrick Senécal qui a un immense talent, celui de nous montrer le vide et nous guider au fil des chapitres, vous vous retrouvez déjà à la page 505 (cette page est une grosse claque d'ailleurs) envoûté par sa puissante mécanique d'écriture. La narration est précise, les détails mis en lumière pour vous horrifier ou vous questionner, il sait où vous emmener... Vous avez même peur de vous retrouver déjà à la sortie, précipité vers la fin de l'histoire, et de ressentir ensuite au point final, après un ultime coup de grâce du maître, un immense... vide. L'auteur gagne. Pari littéraire réussi.
Je ne l'ai pas encore terminé, je suis happée mais je freine, je ne veux pas en finir, je retarde la fin... sûrement spectaculaire...

Voila. Vous n'en aurez sûrement pas appris plus avec moi, j'en suis désolée c'était pour votre bien, mais je vous ai quand même copié ci-dessous la présentation succincte de l'éditeur.

Je voulais juste partager mon ressenti et vous inviter vous aussi à plonger dans "le vide". Amateurs de sensations fortes, d'adrénaline, oserez-vous "le vide" ? Aurez-vous peur ?

Lu et adoré.

Nota : Âmes trop sensibles et/ou dépressifs, s'abstenir... ;-)

************

Présentation éditeur :
Vivre au max. C'est le nom de l'émission de télé-réalité de Max Lavoie. Le milliardaire a tout quitté, liquidé pour se lancer dans son projet. La première saison a défrayé la chronique, choqué les âmes sensibles et s'est attiré les foudres de la commission de censure. En proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des participants, Max a frappé un grand coup. La saison 2 débute et promet encore plus de sensations fortes à un public ébahi. Tout semble possible, sans limites. Alors qu'est-ce que les participants vont demander au présentateur philanthrope ? Quel fantasme délirant ? Quel ultime grand frisson ? Attention mesdames et messieurs, plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute... dans le vide.
Biographie de l'auteur :
Né à Drummondville, au Québec, en 1967, Patrick Senécal a enseigné la littérature et le cinéma et participé à l'écriture de scénarios et à la réalisation de courts-métrages. Il a ouvert une voie à part dans le monde du thriller, avec un style singulier et original qui se joue des règles. Il s'est ainsi acquis un public fidèle au Canada où ses livres sont des best-sellers et ont connu de nombreuses adaptations cinématographiques. Un succès couronné en France du Prix Masterton du meilleur roman fantastique pour Sur le seuil, et du Prix Boréal du meilleur roman pour Aliss.
Paru en France en novembre 2015. FleuveNoir éditions - éditions 12-21

Aucun commentaire:

Publier un commentaire