mardi 19 avril 2016

Lu et approuvé : King's Game de Nobuaki Kanazawa




 King's Game de Nobuaki Kanazawa
(roman paru aux Editions Lumen - mai 2014)

Mon avis : original
 ⭐⭐⭐

Je suis tombée sur ce roman lors d'un passage à la médiathèque et la couverture a tout de suite attiré mon attention : 

1 classe, 32 élèves,
24h pour obéir.
Une seule sanction : la mort.

et le résumé de la 4ème de couverture également intéressante et accrocheuse :

Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange SMS qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s'embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un "King's Game'. Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l'évidence : ils ont 24 heures pour s'exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort. Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu'elles soient, quoi qu'elles tentent pour s'échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros... Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu'il ne s'abatte ? 1 classe, 32 élèves, 24 heures pour obéir. Une seule sanction : la mort.

De ce fait je l'ai emprunté. Le côté "thriller" étant présent, pourquoi ne pas se lancer dans la lecture de ce roman japonais.

Pour vous résumer mon sentiment : 
> j'ai bien aimé la tentative de romancer cette histoire qui est devenue par la suite un Manga. Je trouve que c'est plutôt réussi. 
Il ne faut pas chercher un aspect très littéraire à ce roman, il y a même des fautes d'accord ou de conjugaison et une personne qui l'a emprunté avant moi s'est amusé à indiquer d'une croix au crayon de bois dans la marge toutes les fautes qui pouvaient s'être glissées dans ce roman (je vous rassure il y en a quelques unes et pas des tonnes), cette personne aura oublié d'indiquer les fautes flagrantes en première page du roman qui m'ont sauté aux yeux mais je peux vous indiquer que "les badauds n'aimait pas trop l'imparfait"...

> j'ai bien aimé le sujet, finalement le roman se lit rapidement car l'on veut savoir "qui est le roi", l'organisateur de ce massacre au quotidien qui envoie les sms. 

> Ne cherchez pas de logique rationnelle, pas de présence policière ou alors très lointaine, les parents sont aussi assez éloignés de toutes ces morts étranges d'enfants. Même le lecteur peut se poser des questions : comment fait le roi pour savoir que le défi a été accompli ?? (question simple mais ne cherchez pas de réponse). L'action est concentrée sur les rapports entre lycéens, les amours, les tensions, les défis, les provocations, donc il vous faudra vous concentrer sur les personnages et leur sensibilité (ou a contrario leur absence de réaction) et sur leur triste destin. Un décompte est tenu à jour et plus on progresse dans la lecture plus le nombre de morts augmente.

J'ai rapporté le roman à la bibliothèque et j'ai emprunté la version manga parue après. Et je dois reconnaître que je préfère la version Manga : la tension est à son comble grâce aux dessins, le rendu est beaucoup plus puissant que dans le roman, l'ensemble vraiment plaisant. Original. J'attribue 3* sur les 5. 





 King's Game Extrème correspond à une saison 2 de cette série, encore plus élaborée, et aussi addictive.



Biographie
Nobuaki KANAZAWA est né en 1982 dans la préfecture de Hiroshima. Après l'université, il commence à écrire des romans par passion tout en travaillant dans l'informatique.
Sa première œuvre, King's Game, a connu un succès retentissant et a fait de lui un auteur phénomène au Japon. Non seulement il a fait du portable un des ressorts principaux - presque le personnage central - de ses thrillers, mais il a fait partie des auteurs découverts par le biais d'Internet et des nouvelles technologies. Ce maître du suspense en est déjà à son septième roman. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Nouveauté parue le 7 avril 2016, une suite : King's Game Spiral
(348 pages - Editions Lumen) 
la présentation :
Deux jeunes filles s'aventurent dans les décombres d'un lycée en ruines. Elles y découvrent un mystérieux carnet de notes – c'est celui de Natsuko, rivale machiavélique de Nobuaki dans King's Game Extreme, prête à tout pour survivre. Elle vont comprendre petit à petit que l'extraordinaire résilience de cette demoiselle a une explication : elle avait déjà vécu un King's Game !
Avec King's Game Spiral, découvrez la descente aux enfers de la première héroïne féminine du plus maléfique des jeux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire