lundi 25 avril 2016

A paraître le 12 mai 2016 : pour l'éternité de Peter James


Pour l'éternité
de Peter James
A paraître le 12 mai 2016
(Fleuve Éditions - 425 pages)

Mon avis : tension crescendo pour ce suspens
⭐⭐⭐

Ce roman m'intéressait, non pas pour son originalité, mais pour le sujet parce qu'il traite de la violence faite aux femmes, un sujet de société hélas actuel. Et c'est le cas dans cette histoire : Red Westwood essaie de tourner la page après une relation désastreuse avec Bryce Laurent un homme narcissique aux multiples vies et mensonges, et surtout possessif et violent.
Son unique but : se venger d'elle parce qu'elle a osé le quitter.

L'écriture de Peter James reste simple grâce à  des phrases courtes, des descriptions sommaires, et au début l'histoire est lente et gentillette, et c'est juste le petit défaut que j'ai trouvé : le premier quart du livre m'a paru "plat", les dialogues répétitifs pour la plupart... je commençais un peu à m'ennuyer mais il faut patienter car après avoir dressé le tableau, le roman a réellement démarré : enfin de l'action ! 
Et ensuite tout s'enchaîne plus rapidement, une poursuite entre le chasseur-harceleur qui tisse sa toile et sa proie, cette jeune femme qui tente de se reconstruire, et désire ne plus se cacher.

Désormais l'histoire sous tension se laisse lire jusqu'à la fin car on veut savoir : Red Westwood s'en sortira-t-elle ?

J'ai bien aimé le déroulé chronologique de l'histoire, les chapitres étant datés, et j'ai bien aimé les flash-backs dans le passé, nous livrant quelques explications... et j'ai bien aimé détester ce monstre Bryce Laurent au fur et à mesure de la lecture...
Je soupçonne Peter James d'avoir voulu manipuler le lecteur (au début une histoire d'amour est "toujours tout beau tout rose") et pratiquer une montée en puissance dans les rebondissements : on est tranquille pendant les premiers chapitres et stressé aux derniers ! 


A noter les remerciements de Peter James notamment aux policiers avec qui il a travaillé pour l'écriture de son roman et qui lui ont présenté l'association internationale qui lutte contre la violence faite aux femmes : le RUBAN BLANC : http://whiteribbonalliance.org

"Le narcissisme est un trait de caractère très dangereux, qu'on retrouve souvent chez les gens n'ayant pas été suffisamment aimés dans leur enfance, qui compensent avec une arrogance et une assurance délirantes, une tendance à exiger des choses déraisonnables, un tempérament instable, des changements d'humeur brutaux et, point commun avec les psychopathes, un manque d'empathie". (Citation page 205)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

C'est mon second avis lié à Peter James j'avais vraiment bien aimé "des enfants trop parfaits", (sur un autre sujet de société) que vous pouvez consulter ici.

Vous souhaitez d'autres idées de livres qui traitent de ce thème, des romans comme Rose Madder de Stephen King ou Muchachas de Pancol, ou bien des témoignages ? Plein d'idées sur Babelio en suivant ce lien : http://www.babelio.com/livres-/violences-conjugales/1749

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Présentation de l'Editeur "Pour l'éternité" : 

« Jeune femme célibataire, 29 ans, rousse incendiaire, vie sentimentale réduite en cendres. Cherche partenaire pour rallumer sa flamme. »
Voilà deux ans que Red Westwood a posté cette annonce sur un site de rencontre. Et un miracle s’est produit. Du moins le croyait-elle. Bryce Laurent était beau, riche, la comblait de cadeaux, leur passion était plus forte que tout ce qu’elle avait connu. Jusqu’à ce qu’il devienne jaloux. Obsessionnel. Violent. Seule la police parvient à la sortir de cette histoire devenue un cauchemar, et Red commence à peine à se reconstruire. Quand son nouveau petit ami, le docteur Karl Murphy, se volatilise, Red pense avoir eu affaire à un salaud, un de plus. Mais bientôt le corps du docteur est retrouvé calciné, une lettre d’adieu posée sur le siège de sa voiture. Dépêché sur les lieux, l’inspecteur Roy Grace ne croit pas à la thèse du suicide. Et Red Westwood non plus. Ces derniers temps, la jeune femme se sent observée, cernée, traquée. Aux manettes derrière ses écrans de contrôle, Bryce a prévu un dernier embrasement pour sa belle rousse. Et ils resteront ensemble, qu’elle le veuille ou non. Pour l’éternité.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire