samedi 17 juin 2017

Lu et adoré : le magasine VeG


Une fois n'est pas coutume je voudrais vous parler non pas de livre mais d'un magazine, mon dernier coup de coeur, le magasine VeG !

Je suis tombée sur le numéro 2 (juin/juillet 2017) chez mon marchand de journaux et après l'avoir feuilleté je l'ai acheté. Après une lecture approfondie, j'ai été séduite par la qualité de ce magazine.

C'est un magazine (qui paraît tout les 2 mois) destiné aux végétariens mais pas seulement, il est aussi et surtout pour les gourmands qui désirent manger autrement et sainement.

Je craignais qu'il soit compliqué ou destiné à une élite, des initiés ou pratiquants le végétarisme depuis des lustres mais il n'en est rien. Dès la lecture de l'édito on est prévenu qu'il s'agit d'un magazine "de tous les jours"... "pour des gens comme vous et moi, des femmes et des hommes qui cuisinent au quotidien, rentrent tard le soir et ont intérêt à préparer fissa un bon dîner pour une fratrie hurlante et affamée, sous peine d'une révolution à la maison." 

Jusqu'à présent je consultais des pages spécialisées de cuisine végétarienne sur les réseaux sociaux ou dans mes livres de recettes. Depuis bientôt 2 ans je ne mange plus de viande, non par effet de mode, ou parce que j'aurais pu être choquée par le traitement des animaux dans nos abattoirs. Je ne mange plus de viande ni de charcuterie par goût tout simplement, cela ne me dit plus rien. Je continue cependant de manger de temps à autre du poisson que j'achète au port directement. Mais cuisiner végétarien n'est pas simple, comment s'y prendre ? Et à cause de cette fausse image véhiculée par les esprits moqueurs : les végétariens ne mangent que des graines, de la salade voire de l'herbe... cela peut s'avérer difficile de s'y mettre. Or cuisiner une ratatouille (épicée façon tunisienne ou non) accompagnée de riz ou de semoule avec deux oeufs au plat c'est déjà manger végétarien !

J'aime les magazines de cuisine et j'en ai toujours achetés car on acquiert des techniques. Ma mère et ma grand-mère étaient des cordons bleu alors cuisiner "presque" comme elles est un vrai défi. J'aime les magazines car on peut les relire à volonté, on les garde pas loin, ce n'est pas le même rapport avec les sites spécialisés - on n'est pas forcément tout le temps connecté sur le Net - c'est quand même plus simple et convivial le support papier. Et celui-ci a toute son utilité pour nous faire progresser pas à pas vers une nourriture saine et gourmande, vitaminée. Ma famille n'est pas végétarienne mais je leur cuisine des plats sans viande parfois, ils ont pris l'habitude et goûtent volontiers des nouveautés et des recettes gourmandes !

Ce magazine propose des recettes vraiment simples à réaliser (pas besoin d'être un expert) avec quelques ingrédients simples (pas besoin de dénicher un poivre introuvable). On peut se procurer les produits spécifiques comme l'afar agar dans les magasins bio ou spécialisés, et aussi dans certaines grandes surfaces qui se positionnent depuis peu sur ce marché. Ainsi on peut se préparer une petite entrée carottes/mesclun en gelée (d'agar agar), une tarte aux asperges, des galettes de poireaux et carottes à la vigneronne en 30 minutes, une charlotte ou une panacotta... Certaines recettes sont vegan (sans produit animal). J'ai voulu préparer la pâte à tartiner (une recette justement vegan dans le numéro 2 de VeG) comme la célèbre pâte à tartiner noisettes/chocolat pour mes enfants. Même si le coût est un peu élevé pour préparer cette pâte car j'ai voulu me procurer dans mon magasin bio huile de coco, sucre de coco et les noisettes bio qui sont des ingrédients chers, mais le résultat dépasse toutes mes attentes (NB : on n'est bien sûr pas obligés d'utiliser des produits bio). Tout simplement délicieux et je sais qu'il n'y a pas de conservateurs, de colorants.
Une recette à faire bien sûr exceptionnellement. Mes enfants l'ont goûtée et se sont extasiés de ce bon goût de noisettes ! Et c'est idéal pour le goûter (avec parcimonie quand on fait attention à sa ligne), ou au petit-dejeuner : un vrai régal (cf photo).

Dans ce magazine, on trouve des dossiers sur des produits de saison comme l'asperge, un article sur le vin rosé, des reportages sur des artisans, des viticulteurs, des grands chefs, des techniques pour faire son potager sur son balcon par exemple, mais aussi des idées shopping, des bonnes adresses de restaurants ou de boulangers, des villes mises en lumière comme Montpellier ou Bruges qui ont leurs adresses végétariennes... Ce magazine est hyper plaisant, il donne envie de découvertes, le tout dans la simplicité, je n'arrête pas de le lire et de le relire ! Je me suis abonnée et j'ai commandé le numéro 1 par la même occasion, ils me l'ont adressé ultra rapidement, preuve que l'équipe de VeG est vitaminée ! Je lui souhaite un très bel avenir !

Lu et adoré ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire