mardi 28 février 2017

Lu et approuvé : La 6ème Extinction de Elizabeth Kolbert


La 6ème Extinction
de Elizabeth Kolbert
Paru en août 2015 - 352 pages
Aux Editions La Librairie Vuibert


Mon avis : une véritable enquête à lire d'urgence 
avant la fin du monde
5*

A défaut de lire le thriller "Extinction" j'ai préféré lire la 6ème Extinction, intriguée par la couverture "Prix Pulitzer 2015". Je ne l'ai pas encore terminé. Ce n'est pas un thriller et pourtant c'est tout aussi terrifiant, c'est l'histoire de l'Homme. Et elle est édifiante.

13 chapitres, comme autant d'histoires, sont proposés et relatent chacun le destin d'une espèce donnée. Ce livre est extrêmement enrichissant et nous fait prendre conscience de notre environnement en cours de destruction. J'ai beaucoup aimé ce travail journalistique, sérieux et fouillé, et la façon dont Elizabeth Kolbert l'a rédigé. On est au coeur de ses investigations auprès des scientifiques et spécialistes, et des endroits où elle s'est rendue. 

Ce livre devrait être mis dans toutes les mains, y compris dans celles de "climato-sceptiques" ou sceptiques tout court, les inconscients, les insouciants, les jeunes et les moins jeunes, les monstres orange gentils ou non, tout le monde devrait être au courant... Cet ouvrage mériterait d'être plus qu'un événement journalistique comme c'est précisé sur la 4ème de couverture, c'est un phénomène.

Lu et approuvé.

***


Présentation de l'éditeur :

Depuis l'apparition de la vie sur Terre, il y a eu 5 extinctions massives d'espèces. Aujourd'hui, les scientifiques estiment que le monde est en train de vivre la sixième, peut-être la plus dévastatrice de toutes. Cette fois, l'homme en serait la cause. En sera-t-il la victime ? Pour prendre enfin la mesure du moment décisif que l'humanité est en train de traverser, Elizabeth Kolbert signe une vaste enquête sur l'épopée de la vie terrestre. A la croisée du reportage de terrain et de l 'histoire des idées, elle donne à voir la science en train de se faire tout en donnant la parole à de grands savants tels Cuvier, Darwin et d'autres. Loin de tout dogmatisme, elle a arpenté la planète à la rencontre de scientifiques sur leurs lieux de travail, pour raconter le destin d'espèces disparues ou menacées (la grenouille dorée du Panama, le rhinocéros de Sumatra, une ammonite du Crétacé). Dans une prose limpide et percutante, aussi rigoureuse qu'accessible, Elizabeth Kolbert réussit à rendre compréhensibles et sensibles des concepts généralement difficiles à appréhender.


Biographie de l'auteur :

Elizabeth Kolbert est journaliste au New Yorker, spécialiste des questions liées à l'environnement et déjà auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet. "L'une de nos meilleures journalistes scientifiques", selon Al Gore.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire