jeudi 10 mars 2016

Lu et approuvé : Des enfants trop parfaits de Peter James

DES ENFANTS TROP PARFAITS
titre original : Perfect people
de Peter James
(Fleuve Ed. 549 pages - mars 2014)


"Kierkegaard à écrit, un jour, que la vie ne se comprend que par un retour en arrière, mais qu'elle ne se vit qu'en avant."


Mon avis : un thriller intelligent et terrifiant
 ⭐⭐⭐⭐⭐

Le point de départ de l'histoire : parce que leur enfant de 4 ans a disparu à la suite d'une maladie génétique rare, un couple décide d'avoir un autre enfant en ayant recours à un généticien. Ainsi un enfant naîtra sans anomalie génétique, en bonne santé, un enfant "sur mesure" . 

Je suis entrée dans ce roman avec retenue (comme d'habitude) mais attirée par son originalité : la génétique mêlée à un thriller c'est attirant ! Et je me suis rapidement laissée happée par cette histoire bien construite. On peut reprocher parfois à l'auteur quelques légèretés, je suis partie du principe que cela constituait son style, et cela n'est pas dérangeant.
Je n'ai aucun reproche majeur à apporter à ce thriller sociétal car le sujet (la manipulation génétique) est vraiment d'actualité et on sent que l'auteur l'a bien travaillé. 
Donc globalement j'ai vraiment bien aimé ce roman !

 Intelligent parce que : 

- malgré un sujet un peu complexe, (la génétique) l'auteur a su vulgariser le propos (avec application et avec le concours de scientifiques) et créé une intrigue avec des rebondissements plausibles (dérives religieuses, excès...). Des passages nous permettent de réfléchir justement à la société qui nous entoure et nous amène à penser que, quoique nous fassions, et même si nous créons un monde aseptisé, il ne sera jamais parfait ! D'ailleurs pouvons-nous créer un tel monde ou est-ce simplement impossible ?

- la structure du roman avec des chapitres courts alternés (le journal intime de la mère, l'intrigue liée aux enfants, les dérives sectaires de notre société...) donne un bon rythme de "page-turner" pour cette lecture de plus de 500 pages.

- la mise en avant de la manipulation génétique, et mentale aussi. On se rend compte de ce qu'est capable l'humain pour parvenir à ses fins !


Terrifiant parce que : 

- les enfants décrits dans le roman sont terrifiants, voire... flippants ! Je ne voudrais pas avoir les mêmes, je vais garder les miens avec leurs imperfections, c'est plus... charmant et moins stressant !

- l'on s'interroge après la lecture : 

> Est-il légitime de désirer un enfant parfait parce qu'on a perdu son premier enfant d'une maladie rare ?

> Si on créait génétiquement une nouvelle génération sans défaut, intelligente et non-violente, sans gène défaillant, le monde en serait-il pour autant meilleur ?

> Le meilleur n'est-il pas l'ennemi du Bien ?

Je vous recommande ce livre !

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Présentation de l'éditeur


Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfi n prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d'un bébé en bonne santé ?

Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu'on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives... Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.
" Un page-turner d'une intelligence rare. " The Times

 

Biographie de l'auteur

Peter James est né en 1948, à Brighton. Après plusieurs années passées aux États-Unis en tant que scénariste et producteur de cinéma, il est retourné s’installer en Angleterre. Désormais, il partage son temps entre le Sussex et Notting Hill. Peter James compte parmi les auteurs de romans policiers les plus lus du Royaume-Uni et bénéficie d’une renommée internationale grâce à sa série mettant en scène le commissaire Roy Grace. En 2011, il a reçu le très prestigieux People's Dagger Award. Il est également propriétaire d'une société de production. Retrouvez-le sur son site Internet : www.peterjames.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire