mercredi 24 février 2016

A paraître le 10 mars 2016 : Yesterday's gone Episodes 1 et 2 de Sean Platt & David Wright


  YESTERDAY'S GONE
SAISON 1 - EPISODES 1 ET 2
LE JOUR OU LE MONDE SE REVEILLERA DESERT
de Sean Platt & David Wright
(Editions Fleuve et Editions 12-21)

A paraître le 10 mars 2016

Mon avis : une série SF addictive
 ⭐⭐⭐⭐

Alors ça, j'adore !! 

Il y a tout ce que j'aime : du suspens avec cette histoire post-apocalyptique, de la science fiction, un soupçon de fantastique avec de l'étrange...

Imaginez qu'un matin à votre réveil, il n'y a personne dans votre maison alors qu'en temps normal vous croisez votre famille, personne dans la rue, même les maisons de vos voisins chez qui vous allez sonner sont vides !! Que feriez-vous ? Iriez-vous à la recherche de survivants ? Iriez-vous piller l'épicerie du coin ? Pourriez-vous vivre dans un monde devenu désert et anarchique ?

Dans la veine des séries à succès de Stephen King et des séries télévisées, ces deux auteurs américains ont voulu recréer cette atmosphère et où à la fin d'un épisode, vous voulez absolument savoir et lire la suite. Ils expliquent d'ailleurs au début du premier épisode, pourquoi ils ont desiré créer cette série littéraire. Et là, vous vous rappelez que vous aussi comme eux, quand vous étiez petits, vous attendiez impatiemment de voir la rediffusion des épisodes d'Hitchcock ou l'un des 138 épisodes de 25 minutes de la Quatrième Dimension !!

Donc ils ont réussi leur pari : oui c'est totalement addictif !

Ils ont su créer des personnages originaux et qui reviennent au fil des épisodes. Il y a cet enfant, pour lequel on ne peut s'empêcher de s'inquiéter avec lui car il cherche ses parents, il y a cet ado, un journaliste, et aussi un tueur en série qui a miraculeusement survécu. Il y a de la violence, du sexe, et du rythme !

Les survivants s'étonnent de cette situation :

"le monde est mort",

"Décidément, il se passait quelque chose de très, tres bizarre, et pas du tout rassurant"

ou alors y voient un intérêt : 

"c'était peut être la fin du monde, cette merde, mais au final, ça avait de bon côté",

Presque un soulagement :
"de toute façon,  l'humanité était surtout composée de gros cons, c'est scientifiquement prouvé".

Le lecteur s'interroge aussi : Jugement Dernier ? Extra-terrestres ?  L'armée ? Quoi d'autre ?

L'ensemble écrit, avec fluidité et intelligence, disséminant ici et là de petits indices pour nous titiller dans nos questionnements (pourquoi tout le monde a disparu ? pourquoi telle chose est bizarre ?) donne un ensemble très agréable à lire.

Un seul bémol cependant. S'agissant d'une série à épisodes le risque (comme les séries télé) c'est la lassitude. Après 2 épisodes et de l'engouement qu'en sera-t-il après 4 ou 6 ? Lorsque le voile se lèvera petit à petit sur les raisons de cette "grande disparition" y aura-t-il encore un intérêt à lire la suite ?

.../... à suivre chronique Episodes 3 & 4...




 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Présentation de l'éditeur

Vous aimez les séries TV ? Vous êtes accros à The Walking Dead, Dexter, True Blood, Lost ou American Horror Story ? Ce livre est pour vous. 

Le premier thriller post-apo conçu et écrit comme une série télé : hyper addictif !

Premier épisode GRATUIT en numérique !

Le phénomène

- Un livre pensé comme une série télé : l'histoire se déroule en 6 saisons de 6 épisodes
- Pas de " héros " mais plusieurs survivants que l'on suit tour à tour et que l'on a hâte de retrouver
- Des auteurs 2.0 qui travaillent en collaboration sous le nom de " collectif Inkwell "
- Un phénomène d'édition aux États-Unis : plus de 1000 commentaires 5 étoiles sur Amazon.com.

L'histoire

C'est à 2 h 15, en pleine nuit, que cela s'est produit.
Mais ce n'est qu'au réveil qu'ils s'en sont rendu compte.
Le monde déserté. Vidé de sa population. Famille, proches, voisins, tous ont disparu. Volatilisés.
Ils ne sont qu'une poignée, disséminés à travers le pays...
Rencontrez Brent Foster, à la recherche de son fils et de sa femme dans un New York de cauchemar, Luca, le petit garçon qui suit son instinct, protégé par un étrange totem; Charlie qui a cru, l'espace d'un instant, que cette Terre déshumanisée serait un monde meilleur ou encore Boricio, le serial-killer qui va devoir trouver sa place entre les proies et les prédateurs...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire