dimanche 14 février 2016

Lu et approuvé : Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie

Promenez-vous dans les bois...
pendant que vous êtes encore en vie
titre original : "in a Dark, Dark Wood"
Ruth Ware
FleuveNoir
(20,90 euros - 380 pages)
Paru le 11 février 2016


Mon avis : un bon suspens ⭐⭐⭐

J'ai bien apprécié ce roman mais personnellement je ne le classerai pas dans la catégorie "Thriller" mais plutôt "Suspens".
Je dois reconnaître que je m'attendais en fait à un thriller avec un tueur en série, du sang partout, une tronçonneuse, des gens qui courent dans la neige (comme indiqué dans le titre on est "encore en vie" donc il faut fuir), je voyais un roman vif et gore, et une angoisse vraiment palpable (je sais j'ai pris des mauvaises habitudes de lecture :-)...). J'ai bien aimé la couverture simple et jolie, mais je préfère le titre en anglais, et le côté "comptines" (**).
Donc c'est un roman plus sage et plus "convenant" c'est pourquoi je le considère comme un bon "Suspens". Il est bien écrit, le style est fluide, je l'ai lu très vite, et je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle avec les romans d'Agatha Christie. D'ailleurs l'auteure (anglaise) mentionne à un moment donné "les dix petits nègres". Tous les ingrédients y sont : 
- le huis clos,
- six personnages ayant des implications les uns avec les autres
- un lieu singulier : une forêt dense, une maison de verre
- des évènements inquiétants : les traces de pas dans la neige
- un crime, des secrets, des mensonges
- une intrigue bien construite : l'auteur plante le décor et y développe les protagonistes. Le plan se met en place, les faits se déroulent afin que le lecteur s'interroge, on est piégé dans un casse-tête car tout se tient...
- Car on les soupçonne tous :  tout le monde a pu commettre le crime.

J'ai particulièrement apprécié deux choses : la pression que l'on ressent. L'invitée Nora dont on suit le déroulé de son séjour n'avait pas envie de se rendre à cette fête (on ne peut pas s'empêcher de penser que nous, on n'y serait jamais allé, forcément ! quoique...) et elle nous livre ses impressions, ses contrariétés au fur et à mesure. On se sent coincé comme elle. Et du coup, c'est la seconde chose, on a envie de voir comment tout cela va se terminer ce qui fait qu'on se (sur)prend à dévorer le roman.

Les deux petites choses qui manquent pour moi c'est : un peu plus d'originalité... ou j'aurais aimé que l'auteur (mais c'est un premier roman donc restons tolérants) parvienne à nous "bluffer" avec un coup de théâtre, un truc totalement inattendu. Afin qu'on se dise à la fin de la lecture : "waouh".
C'est pour ces raisons que je n'attribue pas 4 ou 5*. Une bonne lecture que je vous recommande cependant !!


** Dans un bois très, très sombre
il y avait une maison très, très sombre ;
Et dans cette maison très, très sombre
il y avait une pièce très, très sombre ;
Et dans cette pièce très, très sombre
il y avait un placard très, très sombre ;
Et dans ce placard très, très sombre
il y avait... un cadavre.
(Folklore)
(page 9)


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Présentation de l'éditeur


" Objet : Enterrement de vie de jeune fille de Clare !!! " Clare... Voilà dix ans que Nora n'a plus prononcé ce prénom, soudainement apparu dans un mail collectif. Oubliée ? Non. Comment le pourrait-elle ? Elles étaient les meilleures amies du monde. Du moins jusqu'au lycée où... Bref, la question n'est pas là. Pourquoi l'inviter une décennie plus tard à son enterrement de vie de jeune fille ? Mieux : pourquoi s'y rendre ? Pourtant, Nora accepte. Direction : une grande maison de verre, perdue dans la forêt sombre du nord de l'Angleterre. Drôle d'endroit pour une fête entre copines. Est-ce vraiment une fête, d'ailleurs ? Personne ne semble se réjouir d'être là. Le fusil accroché aux murs n'incite pas vraiment aux shots de tequila. Ni les pas dans la neige, dehors... Ni les jeux poussifs, ni les aveux malsains. Car quelqu'un, parmi eux, a lancé un étrange " Action ou Vérité "... La vérité ? Un mensonge. L'action ? Un meurtre.

Biographie de l'auteur

Ruth Ware est née en 1977 à Sussex et vit aujourd'hui à Londres. Après des études d'anglais à l'université de Manchester, elle a enseigné cette matière à Paris. Elle a notamment travaillé en tant que libraire et attachée de presse d'un grand éditeur anglais, avant de passer à l'écriture. Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie est son premier thriller, en cours de traduction dans de nombreux pays et déjà optionné pour une adaptation cinématographique. 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire